Trip Ecosse, Dry et STS

Avec le rassemblement du DTS qui nous prends 3 WE plus toutes les préparations, les sélections pour l’étape de coupe du monde en décembre, il ne me reste plus beaucoup de WE de dispo.
Pas de soucis, Jeff ne trouve rien de mieux à faire que de partir 5 jours en ECOSSE. Au début l’idée était de faire une journée ( ou plus ) au Ben, puis de faire du Dry et enfin, faire le dernier rassemblement du Scottish Tooling Series ( STS, le même genre de rassemblement que le DTS en France).
Billet en poche, nous voila partie pour ce merveilleux pays.
A notre habitude, avec Jeff, nous avons organisé ce voyage pour que tout ce déroule au mieux…. On arrive à l’aéroport de Genève à l’arrache, on gare la voiture n’importe ou avec la surprise de ce prendre un PV à notre retour, on manque de louper l’enregistrement des bagages à 1 min, et pour couronner le tout, j’en oubli ma CB….
Pour un début on est pas trop mal !!!
C’est bon toujours vivant en Ecosse, on chope une voiture. Le soucis c’est qu’ils ont monté la volant au mauvais endroit…. Pleine nuit ( et oui à 4h de l’aprèm c’est la nuit en Ecosse ), sous la pluie, ne sachant pas du tout ou dormir, la conduite à gauche est un peu hasardeuse…
On tombe par chance devant un immeuble qui ressemble à un hôtel, et on décide de passer notre première nuit à Édimbourg.

Enfin la première bière ( et pas la dernière ) et du bon mangé !!!!

Vue les conditions inexistantes au Ben Nevis, on décide de ce rabattre sur le Dry. Direction le site majeur de Newtyle Quarry au nord d’Édimbourg.
Perfo en main, on est bien chaud pour leur laisser un petit souvenir, façon DTS Spirit !!!
Par un “beau temps” local, nous arrivons dans l’antre du secteur, anciennement appelé le “Jeffrier” lors de notre dernier périple en 2006.

Après un court échauffement dans Fast and Furious, Jeff décide de faire une croix sur tout le secteur. Il lui reste la nouvelle voie de Malcom K. ouverte en 2009. Après une montée sans aucun soucis, il décide de renoncer à 2 mètres du relais, ne voyant pas les prises, et n’ayant pas pris de frontale. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à cela, on décide de créer une nouvelle voie, entre Fast et la nouvelle voie de Malcom. 8 spits après, on choisi le type de mouvement que l’on fera : pas plus que l’envergure de nos bras + 10 cm, la base quoi !!! 8 trous plus tard, premier run, et la très belle surprise. L’avant dernier mouv me pose un sérieux problème, et n’en parlant pas pour Jeff…. 

 

Journée fini, sous la fatigue et l’humidité, on doit rejoindre un village à côté du “Jeffrier”, chez Simon, qui nous accueille les bras grand ouvert. Simon fait parti des sponsors du STS, avec son entreprise Big Tree Campervans. Toujours bien ordonné et poli, nous nous installons dans une de ces chambres…..

Le lendemain, nous avons RDV avec la “Machine” locale, Greg, un jeune mutant d’Ecosse. Au programme, Jeff qui torche “Torchlite D 12/12+, ainsi que notre nouvelle voie, DTS Spirit D 12 ( certe avec une variante, mais quand même). Ce mouv directe ce fait, mais nécessite une bonne “caisse” pour le réaliser dans l’enchainement. 

Topo de Newtyle Quarry en Écosse

Accès

Fini le Dry place au rassemblement du STS à Glasgow, dans une salle d’escalade plutôt originale. Au programme, 15 voies à faire pour se qualifier en finale.

Une bien belle église
Faut pas toucher les clochettes …..

Jeff c’est découvert une passion dans le bois. Pic-vert ou bucheron

Simon

Jeff et Denis

Pour ne pas effrfayer les participants, les organisateurs décident de faire une finale avec 2 classements différents. 1 pour les locaux et 1 autre pour les 3 étrangers: Jeff, Denis et moi même.

Malheuresement, une petite erreur de l’ouvreurs fait que personne n’arrive à passer les troncs placés à 1m du sol. Denis, arrive quand à lui à toucher la première prise de la voie…. Jeff lui passe 20 minutes sur un tronc pendu à 1 m du sol, sans arriver à faire autre chose, que tourner sur lui même. Le temps est venu pour moi de faire un essai dans cette prouesse d’ouverture.  Petit mot gentil des organisateurs ” on compte sur toi” pour essayer de monter un peu plus haut”…. Bref c’est pas gagné. Mais grâce à ma botte secrète ( mes très long bras ) j’arrive à choper cette maudite première prise, et m’élève jusqu’au 3/4 de la voie, avant de rejoindre le sol.  Ce qui est bien dans cette histoire, c’est qu’ils se sont aperçue, qu’il aurait mieux fallu tester la voie avant de la proposer en finale, et du coup, on s’est positionner pour leur filer un coup de main, l’an prochain pour l’ouverture…. 

On fut remercié par deux bouteilles de Whisky, qui furent largement utilisée. 

Pour finaliser notre voyage, on décide de ne pas louper l’avion du lendemain, et de se lever tôt afin de profiter un bon petit dej avant le décollage. Je programme 2 réveils sur l’iphone, et on se couche un peu en vrac. Mais notre exemplaire organisation nous rattrape, et mon iphone n’ayant plus de pile, les réveils ne sonnent pas et on se lève en retard… Pas de petit dej, hôtel normalement payé ( enfin on espère ) On saute dans la voiture et roule sur Édimbourg ( toujours à gauche )…

Enfin dans l’avion, pour un petit repos bien mérité…

Toutes les infos sur le STS sur leur site: STS  

Résultats du contest

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *