Goulotte Marshall’Ombre en face Nord d’Ailefroide

Bon ok, y a pas beaucoup de neige, ou alors dur comme de la glace… Faut faire avec.

Par contre ce peu de neige, ouvre bien des possibilités en alpinisme. Et oui qui dit peu de neige, dit route ouverte, et donc marche d’approche un peu moins longue. Ok il reste quand même 4/5h mais c’est quand même moins loin que de partir de Pelvoux.

L’immensité du Glacier Noir

Avec ce bon Fred, petit départ matinale à 3h45 du parking du Pré de Madame Carle. 3h30 plus loin, les jambes ne veulent plus soulever ces skis ( pourtant léger ) avec ce gros sac dans le dos ( non je porte pas Deg, mais juste pas mal de matos pour palier à cette voie )

Après une première crevasse qui réveillera les bras, et une rimaye pas facile à négocier, on arrive au début de la goulotte à 9h45. Déjà 6h qu’on est parti…. dur la reprise.

Marchall’Ombre au centre, la goulotte Pschitt à droite

Marchall’Ombre

La rimaye bien bien pourri

La pentouse avant d’arriver à l’attaque de la goulotte

La suite c’est 4 longueurs raide sur de la glace. On touche presque pas le rocher, sauf pour y glisser un friends ou deux. Bref de super condi, loin des commentaires secs et rocailleux des précédents répétiteurs.

3ième longueur

Idem

Avant d’arriver à la pente finale

Du coup ça déroule très bien et vite. On arrive juste sous la brèche sommitale, il est 13h15 – pas pire !!!

La descente au skis

1h30 après on rejoint nos skis perdu au milieu de cet immense glacier Noir, puis 45 min après à la voiture.
16h15 à la voiture prêt pour aller boire une bière. Juste démente cette journée, longue mais démente !!!

La vidéo

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.